Manger

Sakafo

Une table qui se veut rustique, bio, locale, ouverte sur le monde et les saveurs du Gondwana.

Notre cuisine qui suit le rythme des saisons est tout à fait adaptée à une clientèle sportive et curieuse. Nous avons le savoir faire pour gérer les régimes particuliers et allergies de plus en plus fréquentes chez nos vahiny. Nous donnons la part belle aux légumes et aux salades.

Sans être végétariens, nous essayons de limiter un peu notre consommation de viande rouge. Beaucoup de volailles, quelques poissons issus des élevages de la vallée (essentiellement carpes et tsilapias), des légumes de plus en plus locaux, des pâtes (malheureusement souvent importées), du riz de la vallée, des grains, des œufs fermiers, que des produits sains, frais, aux saveurs du terroir malgache.

Préparation

La cuisson se fait à la fois au charbon de bois d’eucalyptus et au bois planté et coupé sur place, le gaz étant réservé aux urgences matinales, ce qui donne ce fumet si particulier de la cuisine d’antan et les nostalgiques d’une époque révolue en garderons un souvenir ému, au bon goût de Pays, ….
L’eau provient d’une source que nous avons capté au pied de Langela (Le Caméléon) et que nous surveillons. Pour votre confort, nous y avons adjoint un filtre supplémentaire. L’eau est GRATUITE, doit le rester, fait partie des droits humains inaliénables et en aucun cas, nous ne vendrons de bouteilles d’eau minérale à Tsarasoa.

Boisson & Plat

Les boissons gazeuses et dites « hygiéniques » (sic and lol!), sont uniquement conditionnées en bouteilles de verre. Pas de plastique au bar, nous avons choisi de transporter des cageots de bouteilles consignées, c’est cela aussi l’engagement environnemental.
Pas de carte, la cuisine fixe les menus au gré des arrivages et des productions saisonnières. Nous sommes toutefois conscients des problèmes d’allergies et de régimes, n’oubliez pas de nous signaler vos éventuelles restrictions dés la réservation et le rappeler à l’équipe à votre arrivée.

Maraîchage

Nous sommes en phase de développement d’un espace de maraîchage de près d’un hectare destiné à approvisionner notre cuisine. Nous essayons d’appliquer les principes de base de la permaculture et faisons de gros efforts pour réhabiliter et enrichir nos sols car il n’est pas question ici d’engrais. Une terre saine et en bonne santé n’a nullement besoin de fertilisants, pour produire des légumes et des fruits de qualité. C’est un travail de longue haleine qui s’étale sur près d’une décennie mais qui nous permet d’ores et déjà de produire une quantité notable de ce que nous consommons. Certains de nos sols reconstitués à partir d’apports massifs et soutenus de matière organique sont déjà grouillants de vie et produisent tout au long de l’année. Insectes et champignons se chargent de maintenir des niveaux de fertilité élevés et contiennent maladies et prédateurs à un niveau très bas.

Verger

Nous sommes encore loin d’être auto suffisant mais nous faisons tout notre possible pour développer nos vergers et avons planté plus de 2,000 arbres fruitiers sur la propriété. Le petit élevage en développement, le salage/fumage/séchage (fruits, légumes, viandes et poissons), nous progressons doucement vers une table très, très locale.

Ici, pas de pesticides, pas d’engrais chimiques, pas d’OGM, des graines anciennes (profitez-en, l’Europe les a bannies de votre table, Kokopelli (https://kokopelli-semences.fr nous les a transmises, …), c’est là ou notre concept de Perma lodge va prendre toute sa dimension.